Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


The Walking Dead (S4 E12)

Publié par Coralie sur 4 Mars 2014, 09:06am

Catégories : #Séries - Science-fiction

The Walking Dead (S4 E12)

Alors que le précédent épisode était équilibré entre d'un côté Rick, Carl, et Michonne, et de l'autre côté Glenn, Tara, et les nouveaux personnages les ayant rejoint, cet épisode 12 est entièrement consacré à Daryl et Beth. Même en tant que fan de Daryl, cela ne m'a pas plu parce que ces deux personnages sont incapables de porter un épisode à eux tout seuls.

J'étais plutôt favorable aux épisodes lents et dramatiques de cette seconde moitié de saison mais, dans cet épisode 12, j'ai été déçue car je trouve que la technique consistant à se focaliser sur la psychologie et le passé des personnages a été mal exploitée. Je m'explique.

Dans l'épisode précédent, le personnage visé par ce procédé était notre chère Michonne, et cela a été très bien mené. En effet, petit à petit, on a découvert qu'elle avait eu un mari, un fils, en somme une vie tout à fait normale. La grande réussite de cette découverte est que c'est une vie qu'on ne soupçonnait pas derrière sa carapace de guerrière presque insensible (je dis "presque" car souvenez-vous de la scène de la mort d'Andréa, Michonne avait pleuré, et pas qu'un peu).

Malheureusement, dans l'épisode 12, la découverte du passé de Daryl n'a pas été poussée assez loin, alors que c'était une occasion parfaite pour dévoiler l'histoire de ce personnage si important. En fin de compte, on sait seulement qu'il traînait avec son grand frère Merle. Cela peut paraître logique que Daryl ne veuille pas se dévoiler étant donné qu'il considère qu'il n'était "personne" à cette époque, mais nous on veut savoir ! Beth a d'ailleurs cru pouvoir le faire parler en le faisant boire mais sa tentative a échoué. En effet, au lieu de cela, Daryl s'est emporté et a laissé paraître son désespoir et sa profonde culpabilité pour ce qui est arrivé au groupe. Les scénaristes considèrent peut-être que cette fenêtre ouverte sur les sentiments de Daryl constitue le coup de théâtre de cet épisode (comme le fils de Michonne dans l'épisode 11) sauf que... on s'en doutait ! Au fil des saisons, on commence à connaître Daryl et sa volonté de sauver tout le monde. C'est donc normal qu'il se sente coupable.

Pour conclure, l'épisode 12 était inutile et profondément ennuyant. Même si j'ai bien aimé la dernière scène et sa signification, je n'ai pas apprécié le caprice de Beth au sujet de l'alcool. Au risque de froisser certaines personnes, je trouve que le personnage de Beth ne sert à rien. Qu'apporte-t-elle à la série ? Pour le côté mi-enfant mi-adulte, on a déjà Carl ! A quand une morsure de zombie ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents