Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?

Publié par Coralie sur 26 Mai 2014, 12:09pm

Catégories : #Films - Comédie

Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?

Sortie : 16 avril 2014

Ma critique : Qui n'a pas entendu parler de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?". Cette comédie, réalisée par Philippe de Chauveron, a régné sur le box-office français durant quatre semaines consécutives, avant d'être détrônée par le monstre "Godzilla". Elle a dépassé les 7 millions d'entrées et constitue le 31ème plus gros succès français de tous les temps. Alors, cette comédie est-elle aussi géniale que les spectateurs et les critiques l'affirment ? Pour moi, "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" est une très bonne comédie qui aurait pu être encore meilleure sans les quelques lourdeurs qu'elle contient.

Claude Verneuil (Christian Clavier), et sa femme Marie (Chantal Lauby), issus de la bourgeoisie provinciale, sont des parents catholiques traditionalistes. Ils vivent donc difficilement le fait que leur première fille ait épousé un musulman, leur deuxième fille un juif, et la troisième un chinois. Désormais, ils misent tous leurs espoirs sur la petite dernière, Laure (Elodie Fontan) qui, par miracle, va épouser un catholique. Malheureusement, le cauchemar des parents Verneuil, qui était censé s'arrêter, se poursuit car Charles ... est noir !

En plus d'une histoire originale qui nous fait déjà sourire, cette comédie est dotée d'un beau casting. Certes, les acteurs ne sont pas tous aussi connus que Christian Clavier, qui tient le rôle principal, mais ils sont globalement justes et attachants. En ce qui concerne les gendres, ma préférence va à Ary Abittan qui m'a beaucoup fait rire. Mais, pour moi, LA découverte de ce film est le remarquable Pascal N'Zonzi, qui incarne à merveille le père de Charles. Il est si expressif qu'il n'a presque pas besoin de parler pour nous faire rire, et ça c'est grandiose.

Au premier abord, on croirait à un film dans lequel seuls les deux parents blancs et étroits d'esprit sont racistes, mais ce n'est pas le cas. En effet, on se rend très vite compte que chacun est raciste à sa manière : les gendres se charient entre eux à longueur de journée, et même les parents africains sont racistes. La grande force de ce film est qu'il dénonce astucieusement le racisme en montrant à quel point il est ridicule. Son happy end largement prévisible constitue une véritable ode à la tolérance, une incitation à lutter contre les préjugés.

Le point négatif de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" est la lourdeur dont il fait preuve à certains moments. D'une part, quelques blagues manquent de finesse ("ils lui ont coupé la teub", "j'ai envie de iech"). Alors, certes on ne peut pas faire mouche à tous les coups, mais ces blagues grossières dénotaient avec le reste du film. D'autre part, on ne comprend pas bien l'utilité de certaines personnages. C'est par exemple le cas pour Ségolène Verneuil (Emilie Caen) dont le personnage "hypersensible", qui pleure pour un rien, n'est ni drôle ni attendrissante. En fait, toutes les filles, exceptée Laure, manquaient terriblement de personnalité, ce qui les rendait presque transparentes.

Malgré quelques défauts, "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" est une comédie fraîche et tendre qui vous fera passer un très bon moment, seul ou famille.

Enfin, ajoutons que le personnage de Christian Clavier rappelle celui de Louis de Funès dans "Rabbi Jaccob" dans le sens où c'est un homme raciste, solidement campé sur ses positions qui, à la fin, parvient à s'adoucir et changer d'opinion. D'un côté, Claude Verneuil accepte complètement les différentes origines ethniques de ses quatre gendres et, de l'autre côté, Rabbi Jacob s'amuse finalement beaucoup avec ses nouveaux amis juifs. "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" nous montre que le racisme, les mariages mixtes, les différences culturelles sont des thèmes "polémiques" qui peuvent encore plaire au plus grand nombre, à condition d'être bien traités. On peut penser que le secret du succès de cette comédie française est que tout le monde en prend pour son grade. Cela aurait sûrement été radicalement différent si seuls les arabes, seuls les noirs, seuls les juifs, ou seuls les chinois avaient été visés.

Ma note : 14/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents