Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Black Fish (l'Orque tueuse)

Publié par Coralie sur 1 Juillet 2016, 15:04pm

Catégories : #Documentaire

Diffusion : le 30 juillet 2014 sur Arte

Ma critique : C'est l'été, les vacances approchent et vous vous réjouissez d'aller faire un tour dans un parc d'attractions aquatiques ? Vous allez sûrement changer d'avis. Le 2 juillet à 20h50, Arte diffusera un excellent documentaire, nommé "Black Fish" (traduit en français "L'Orque tueuse"), qui modifiera votre vision des spectacles aquatiques et notamment ceux mettant en scène des orques. Le documentaire sera rediffusé le mardi 5 juillet 2016 à 9h25 et sera disponible en replay les jours qui suivent, comme ce fut le cas les 30 juillet et 11 août 2014.

Sorti au cinéma aux Etats-Unis en juillet 2013, puis diffusé sur la chaîne CNN devant 21 millions de téléspectateurs, "Black Fish" a provoqué de vives réactions et on comprend totalement pourquoi. Sélectionné au festival de Sundance 2013, ce documentaire est absolument remarquable. Pourtant, initialement, il n'avait pas vocation à faire autant de bruit. Au départ, "Black Fish" est un projet de la documentariste Gabriela Cowperthwaite qui, pour sa deuxième réalisation, ambitionne de faire la lumière sur un fait divers marquant en date du 24 février 2010 : la mort de Dawn Brancheau, une dresseuse expérimentée qui fut littéralement déchiquetée par une orque. Au fil des recherches de la documentariste désormais renommée et de son équipe, ce qui ne devait être qu'une enquête ciblée s'est transformé en une cinglante démystification du célèbre parc d'attractions aquatiques SeaWorld.

Black Fish (l'Orque tueuse)

Au travers de témoignages d'anciens dresseurs, de spectateurs des shows aquatiques, et d'images d'archives, "Black Fish" nous montre la terrible face cachée de Seaworld. On y découvre les mauvais traitements infligés aux orques et leurs conséquences dramatiques sur le comportement de ces cétacés, notamment envers leurs dresseurs. Mais ce qui fait surtout froid dans le dos c'est que, malgré les agressions successives de dresseurs, SeaWorld n'a pris aucune disposition relative aux orques dangereux. Pire, SeaWorld a affirmé que ces attaques avaient été causées par des erreurs de la part des dresseurs.

"Black Fish" brille par une chronologie limpide des événements et des explications claires. De plus, les installations de SeaWorld étant truffées de caméras de surveillance, les arguments avancés sont souvent appuyés par des images ou des vidéos. Ce documentaire de qualité remplit parfaitement son rôle d'information et marque les mémoires par la sensibilité du sujet abordé. En tant que spectateurs, on est touché, choqué et presque révolté face à ces drames qui auraient pu être évités.

A chaque nouvel incident, SeaWorld accumule les mensonges et les dissimulations mais, grâce à "Black Fish", une partie de la population voit désormais clair dans la communication largement enjolivée de la firme américaine. Et, pour ceux que ce reportage édifiant n'auraient pas convaincus, les chiffres parlent d'eux-mêmes : dans la nature, l'espérance de vie des orques varie entre 60 ans et 100 ans, contre seulement 25 ans en captivité...

Ma note : 18/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents