Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


"Under the Dome" : la série est-elle fidèle au livre ?

Publié par Coralie sur 18 Août 2014, 17:04pm

Catégories : #Article

"Under the Dome" : la série est-elle fidèle au livre ?

Comme vous le savez sûrement, la série "Under the Dome" est basée sur le livre "Dôme" de Stephen King, publié en 2009. J'ai beaucoup aimé ce bouquin, malgré une fin décevante car trop simpliste. Alors, le réalisateur de la série, Brian K. Vaughan, a-t-il respecté l'histoire écrite par Stephen King ? Comme souvent, la réponse n'est jamais complètement oui, ou complètement non, elle se trouve au milieu.

Afin de vous faire découvrir les différences et les similitudes entre le livre et la série, je vais étudier plusieurs axes.

Commençons, en toute simplicité, par le dôme en lui-même. Étant donné sa spécificité et son originalité, on aurait pu croire que les scénaristes allaient respecter à la lettre ses caractéristiques, mais ce n'est pas le cas. En effet, alors que, dans le livre, on peut s'entendre et se parler de part et d'autre du dôme, cela n'est pas possible dans la série où le dôme emprisonne les habitants de Chester's Mill sous une véritable bulle insonorisée.

Mais au fait, qui a échappé au dôme ? On se souvient que, dans la série, les parents de Joe ainsi que Rusty Everett, le mari de Linda, n'étaient pas en ville lorsque le dôme s'est abattu. En revanche, dans le livre, la mère de Joe et Rusty sont coincés sous ce bocal géant comme tout le monde ! Rusty est d'ailleurs un personnage important du livre.

"Under the Dome" : la série est-elle fidèle au livre ?

Deuxièmement, abordons l'une des choses les plus importantes : les personnages.
Il faut savoir qu'il y a évidemment beaucoup plus de personnages dans le livre de Stephen King.

Mais surtout, les personnages de la série représentent-ils fidèlement ceux du livre ? Pour ce qui est de l'apparence physique, les quelques détails donnés dans le livre correspondent, exceptés pour quelques personnages. D'une part, Joe McClatchey, un geek maigrichon de 13 ans, change d'âge et de nom (pourquoi ?) pour devenir Joe McAlister, un jeune homme d'environ 18 ans dans la série. D'autre part, le révérend Coggins, censé avoir la cinquantaine "très bien conservée", est un vieil homme dans la série. Enfin, Sam Verdreaux, décrit comme un vieil homme solitaire "ravagé par l'alcool", est radicalement différent dans la série puisque interprété par le beau Eddie Cahill.

Passons maintenant rapidement en revue d'autres différences que j'ai remarquées au sujet des personnages. D'abord, Norrie Calvert vit avec son père et sa mère, et non avec deux mères. Julia Shumway, elle, habite dans un appartement au-dessus du journal "The Democrat", et non dans une maison. Et, elle est divorcée, il n'y a donc pas de mystère autour de son mari disparu. Quant à Linda, elle a deux enfants (Judie et Janelle) et un golden retriever nommé Audrey. Ensuite, la Angie McAlister de la série se nomme en réalité Angie McCain. Vous l'aurez compris, ce n'est pas la soeur de Joe ! Et, chose étonnante, c'est la meilleure amie de Dodee, alors qu'elles se sont à peine parlé dans la série.

Enfin, au risque de vous surprendre, les auteurs des meurtres ne sont pas les mêmes ! En effet, dans la série, on se rappelle tous que Junior n'a tué personne, alors que Big Jim a lâchement abattu Dodee et fait exploser la tête du révérend Coggins contre le dôme. Eh bien, dans le livre, c'est carrément différent ! Junior n'a pas emprisonné Angie, il l'a tuée. De surcroît, il a tué Dodee et, après que Big Jim a frappé le révérend Coggins avec une balle de baseball, Junior l'a achevé en l'étranglant. Junior Rennie n'est donc pas le jeune homme sensible et perturbé de la série, c'est en réalité un tueur sanguinaire rendu incontrôlable par des migraines provoquées par une tumeur au cerveau dont il n'a pas connaissance.

"Under the Dome" : la série est-elle fidèle au livre ?

Troisièmement, abordons les différences relatives aux intrigues et aux rebondissements. Comme pour les personnages, il y a également beaucoup plus d'intrigues dans le livre. Je n'ai pas l'intention de toutes vous les lister car ce serait long et inintéressant. Globalement, il faut savoir que la majorité des intrigues de la série ne sont pas présentes dans le livre, elles ont été inventées de toutes pièces par les scénaristes. Pour vous donner une idée, dans le livre, il n'y a pas de questionnement autour des papillons et d'un quelconque monarque. Il n'y a pas de mini-dôme, et donc pas de Mélanie Cross. Mais surtout, il n'existe aucun tunnel permettant de sortir du dôme, contrairement à ce qu'on a pu voir dans l'épisode 7 de la saison 2.

En fait, le livre "Dôme" de Stephen King est davantage axé sur la montée du totalitarisme, caractérisée par la montée en puissance de Big Jim Rennie. Nous percevons clairement, au fur et à mesure, que Chester's Mill se dirige tout droit vers une dictature. C'est ce que comprennent également quelques personnages, qui décident donc de former un groupe soudé bien qu'apeuré autour de Dale Barbara et Rusty Everett afin de mettre en place la résistance. Je trouve que cet aspect manichéen manque cruellement à la série. Dans cette dernière, la frontière entre le bien et le mal est trop brouillée, les personnages passent de l'un à l'autre, cela manque de cohérence et de crédibilité.

Pour conclure, la série "Under the Dome" s'est bien sûr inspirée du livre "Dôme" de Stephen King, mais elle s'en est très vite éloignée. Et, quand on voit la dérive dans le fantastique de la saison 1, ainsi que la qualité médiocre voire risible des 6 premiers épisodes de la saison 2, on se dit que les scénaristes auraient vraiment mieux fait de coller davantage aux intrigues du livre. Par exemple, il aurait été intéressant de conserver le fait que les nouvelles recrues de la police, sélectionnées par Big Jim, fassent subir un calvaire aux habitants. Ayant compris que la ville subit une crise sans précédent et que l'autorité en place est incapable de tout contrôler, ces jeunes agressent les habitants de Chester's Mill, allant même jusqu'à en violer certains... Ces éléments de noirceur auraient apporté du sérieux et du réalisme à une série qui, en se voulant trop familiale, en devient molle et sans surprise.

Je terminerai cet article avec un détail que j'ai noté. Dans le livre, lorsque le dôme s'abat sur Chester's Mill, c'est une marmotte qui est coupée en deux alors que, dans la série, il s'agit d'une vache. Les scénaristes ont eu raison de choisir une vache car cela a rendu cette scène plus impressionnante visuellement, et en a fait la scène emblématique de cette série.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents