Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


The Walking Dead (Saison 5, Episode 1)

Publié par Coralie sur 13 Octobre 2014, 14:43pm

Catégories : #Séries - Science-fiction

The Walking Dead (Saison 5, Episode 1)

Diffusion : le 12 octobre sur la chaîne américaine AMC

Vu en : version originale sous-titrée

Ma critique : La saison 4 de "The Walking Dead", qui s'est achevée en mars dernier, nous avait laissés sur notre faim avec un épisode qui ne ressemblait pas à un season finale digne de ce nom. Quoiqu'il en soit, nous attendions tous avec impatience le retour de cette série hors du commun et, hier soir, c'était le jour J !

Ce season premiere est tout simplement l'un des meilleures épisodes de cette série, toutes saisons confondues. Frank Darabont, le créateur de la série, nous prouve qu'il est possible d'allier l'action (voire le gore) et la réflexion des personnages. Cette dernière avait tendance à être rejetée par les spectateurs dans la saison précédente car elle occupait une place trop importante au détriment du reste. Ainsi distillées régulièrement tout au long de ce premier épisode, la nostalgie des personnages et leur réflexion sur ce qu'ils sont devenus nous touchent davantage. On découvre notamment que Tyreese (Chad L. Coleman), le colosse au bon fond, s'accroche tant bien que mal à "l'humanité" qu'il lui reste mais que, face à des situations trop révoltantes, il est incapable de se contrôler et perd pied. Ce faisant, il nous laisse entrevoir ce côté animal qui, peu à peu, prend le dessus chez chacun des personnages depuis le début de l'épidémie.

The Walking Dead (Saison 5, Episode 1)

Ce season premiere a également le mérite de nous apporter des réponses, il commence d'ailleurs par cela. Dans une scène absolument terrible où Daryl (Norman Reedus), Glenn (Steven Yeun), Rick (Andrew Lincoln) et Bob (Lawrence Gilliard Jr.) s'apprêtent à être décapités à la chaîne par les habitants du terminus, ou devrais-je dire "les employés" vu leur façon d'agir machinale et insensible, on comprend que ceux-ci sont bien des cannibales, comme nous le suggéraient discrètement certains plans du dernier épisode de la saison 4. Heureusement, l'ingénieuse Carol (Melissa Suzanne McBride) leur sauve la vie, et réintègre ainsi le groupe de survivants. Ceci est encore l'occasion pour nous de mesurer à quel point ce personnage est bien écrit. Elle, qui se faisait battre par son mari, est progressivement devenue une guerrière prête à tout pour survivre et protéger les siens. D'ailleurs, il est intéressant de noter que sa transformation a été plus rapide que celle des autres. En effet, rappelons nous qu'elle avait été exclue du groupe car elle avait tué des personnes infectées par un virus, de peur que celui-ci se propage. Or, cela leur aura pris du temps mais il semble que, désormais, n'importe quel membre du groupe serait prêt à commettre un tel acte. Peut-être Rick a-t-il également pris conscience de cette ironie lors des retrouvailles.

C'est donc au complet (ou presque, car il manque toujours Beth), c'est-à-dire à quinze en comptant la petite Judith, que notre groupe s'éloigne du terminus après une quête d'un éventuel sanctuaire qui avait suscité tant d'espoir et qui s'est au final avérée désastreuse. Ce nouveau départ est parfaitement illustré lors de la modification, par Rick, du panneau "sanctuary" en "No sanctuary". Panneau qui sera vu, dans une scène post-générique, par... Morgan ! Décidément, ce season premiere a été excellent de bout en bout, et nous promet une cinquième saison de qualité, même si on se doute bien qu'un tel niveau sera difficile à maintenir.

Ma note : 18/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents