Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Better Call Saul (Saison 1, Episode 1)

Publié par Coralie sur 12 Février 2015, 21:15pm

Catégories : #Séries - Drame

Better Call Saul (Saison 1, Episode 1)

Diffusion : 8 février 2015 sur la chaîne américaine AMC

Vu en : version originale sous-titrée

Ma critique : "Better Call Saul" était sûrement la nouveauté la plus attendue de l'année. Créé par Vince Gilligan et Peter Gould, ce spin-off et prequel de "Breaking Bad" est au centre de toutes les discussions. Excités à l'idée de retrouver un bout de l'âme d'une des meilleures séries de tous les temps, les fans ont aussi très peur d'être déçus car, il faut le dire, "Breaking Bad" a placé la barre extrêmement haut. Loin d'avoir diminué leur enthousiasme, cette crainte du résultat a même attisé leur curiosité. Ajoutons à cela les spectateurs novices, qui n'ont jamais suivi "Breaking Bad" mais qui en ont entendu beaucoup de bien, et on obtient la meilleure audience de l'histoire du câble américain pour un premier épisode : 6,9 millions de téléspectateurs.

Comme son nom l'indique, "Better Call Saul" est centrée sur le personnage de Saul Goodman. On le découvre en 2002, c'est-à-dire 6 ans avant "Breaking Bad", alors qu'il n'est encore que James McGill, un avocat raté peinant à joindre les deux bouts. Il s'entraîne dans les toilettes avant sa plaidoirie, sa voiture est une épave, son bureau est situé au fond d'un institut de beauté... Le contraste avec sa situation dans "Breaking Bad" est saisissant et, dans ces bases solidement établies, chaque détail a son importance. Les quelques éléments de la personnalité de James McGill, qui sont présentés, nous laissent entrevoir les multiples stratagèmes astucieux qu'il mettra en place pour monter en puissance, jusqu'à devenir le célèbre Saul Goodman dont les publicités tournent en boucle à la télévision. Avant d'être cupide, véreux et arrogant, il est extrêmement malin, et c'est là la clé de sa réussite.

Après seulement un épisode, on a déjà pleine confiance en "Better Call Saul" car James McGill, interprété par l'admirable Bob Odenkirk, semble être un personnage suffisamment complexe et intéressant pour porter une série entière sur ses épaules. Nul doute que Vince Gilligan et Peter Gould sauront l'emmener vers des sommets, aussi bien visuels que narratifs. Tous les fans diront sûrement que, peu importe son niveau, "Better Call Saul" n'atteindra jamais l'excellence de "Breaking Bad", mais il ne faut jamais dire jamais...

Ma note : 16/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents