Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Les références à "Friends" dans "Happy Endings"

Publié par Coralie sur 20 Juin 2016, 16:18pm

Catégories : #Séries - Comédie, #Article

Les références à "Friends" dans "Happy Endings"

Le 6 mai 2004 est une date funeste à la fois pour des millions de téléspectateurs et pour les créateurs de séries comiques. Elle marque, d'une part, la fin d'une ère, celle de la série cultissime "Friends" (dont vous trouverez ma critique ici : http://moviesaddiction.over-blog.com/friends) et, d'autre part, le début d'une période délicate durant laquelle toutes les nouvelles séries comiques seront comparées à leur ancêtre prestigieux. Les ressemblances avec "Friends" peuvent être flagrantes, lointaines, voire même être le fruit de clins d'oeil volontaires. Nous allons voir en quoi "Happy Endings" rassemble ces trois cas de figure. Attention, il ne s'agit pas d'accuser cette série de plagiat, mais simplement de mettre en lumière les parallèles qui existent entre ces deux oeuvres de divertissement.

Les références à "Friends" dans "Happy Endings"

Créée en 2011 par David Caspe, "Happy Endings" nous rappelle immédiatement le célèbre schéma à six têtes puisqu'elle nous présente les aventures de six trentenaires : trois garçons, trois filles, dont deux unies par un lien fraternel. Au fil des épisodes, les personnalités de ces personnages hauts en couleur se dessinent et il est possible de déceler, en chacun d'eux, des traits de caractère que l'on connaît bien. Autoritaire, maniaque et sérieusement investie dans une relation amoureuse solide, Jane (Eliza Coupe) est la Monica Geller de "Happy Endings". Son mari, Brad (Damon Wayans Jr.), est un bon parti plein d'humour qui manque légèrement de confiance en lui, à la manière de Chandler Bing. Le second couple du groupe, Alex (Elisha Cuthbert) et Dave (Zachary Knighton), n'arrive évidemment pas à la cheville du couple mythique que forment Ross et Rachel, mais on perçoit quelques similitudes. Alex partage avec Rachel un amour du shopping qu'elle a concrétisé en ouvrant sa propre boutique de vêtements. Mieux, on note que toutes deux ont déserté leurs propres mariages. Quant à Dave, il est longtemps l'amoureux transi et maladroit, même si cela changera par la suite. Autour de ces deux duos, gravitent deux électrons libres : Penny (Casey Wilson) et Max (Adam Pally). La première nous évoque l'inimitable Phoebe Buffay par son humour et son anormalité assumée. Le second est l'endetté du groupe, un gourmand au grand coeur qui n'est pas sans rappeler Joey Tribbiani. Cette analogie entre les personnages de "Happy Endings" et de "Friends" vous semble peut-être poussive mais sachez qu'elle est assumée ou tout du moins admise par les scénaristes de "Happy Endings" puisque, dans le treizième épisode de la deuxième saison, Brad donne à Dave, Alex, Penny et Max les surnoms respectifs de Ross, Phoebe, Rachel et "gros Joey".

Les références à "Friends" dans "Happy Endings"

A ces parallèles, s'ajoutent des clins d'oeil si gros qu'on imagine qu'ils sont volontaires et assumés. Le plus flagrant est sûrement celui où, dans le sixième épisode de la première saison, Dave prend sa douche et compte en "Mississipi" pour savoir quand se tourner afin d'éviter la rouille. Puis, on note quelques références plus ou moins flagrantes. On pense par exemple au sandwich de Max qui disparaît dans le troisième épisode de la première saison, ou à Penny qui fait une liste des défauts de son petit ami Pete dans le sixième épisode de la troisième saison. Enfin, "Happy Endings" partage avec "Friends" des similarités qui s'expliquent par leurs postulats de départ quasiment identiques. Il semble, en effet, logique que le fait de suivre les aventures d'un groupe d'amis puisse amener à s'interroger sur la possibilité de faire face à la dispute de deux d'entre eux, à s'amuser de la difficulté à faire accepter son conjoint à ses amis, ou encore à faire face à un terrible dilemme lorsqu'une personne éprouve des sentiments pour le copain de sa meilleure amie.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents