Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Signes

Publié par Coralie sur 8 Mars 2015, 22:19pm

Catégories : #Films - Science fiction

Signes

Sortie : 16 octobre 2002

Vu en : version originale sous-titrée

Ma critique : Au vu de l'immensité de l'univers, certaines personnes pensent que nous ne sommes pas seuls, et qu'il existerait une autre forme de vie quelque part. Ni avérée ni complètement improbable, cette théorie est extrêmement intéressante car elle nous permet de laisser libre cours à notre imagination quant à l'apparence et au comportement de ces fameux êtres extraterrestres. Capables de transformations anthropomorphiques dans "Le Gendarme et les extraterrestres" (1979), gentils dans "E.T. l'extraterrestre" (1982), monstrueux et éparpillés parmi nous dans "Men in Black" (1997), attachants autochtones à la peau bleue dans "Avatar" (2009), drôles et bavards dans "Paul" (2011), chacun a sa vision des extraterrestres.

Pour Night Shyamalan, le réalisateur de "Sixième sens" et de "Incassable", les extraterrestres sont hostiles et viennent envahir la Terre, en s'orientant grâce à des signes circulaires qu'ils ont dessinés dans des champs, aux quatre coins du monde. Le titre du film a ainsi une double signification puisqu'il fait référence à ces signes, mais aussi à des signes divins. En effet, le personnage principal, le révérend Graham Hess (Mel Gibson), a complètement perdu la foi depuis la mort accidentelle de sa femme, et il attend désespérément un signe lui prouvant qu'une force supérieure veille sur lui. Aidé de son frère Merrill (Joaquin Phoenix), il élève ses deux enfants : Morgan (Rory Culkin) et Bo (Abigail Breslin). Cette petite famille, qui tente tant bien que mal de rester soudée après un drame aussi terrible que soudain, va voir son quotidien bouleversé suite à la découverte de signes dans son champ de maïs. Il est évidemment captivant de découvrir l'aspect paranormal de l'histoire, mais il est encore plus intéressant de constater les conséquences de ces événements sur les personnages. L'invasion extraterrestre n'est qu'un prétexte à l'étude des relations familiales et de la reconstruction progressive d'un homme après qu'il a touché le fond. Les quatre acteurs sont parfaits dans leurs rôles respectifs. On note également la justesse de deux seconds rôles capitaux à l'histoire : l'officier Caroline Paski (Cherry Jones) et le mystérieux Ray Reddy, interprété par Night Shyamalan lui-même.

Signes

"Signes" est une oeuvre hybride, mi drame mi science-fiction, qui marque les esprits par son traitement du thème des extraterrestres. Notre imagination peut nous donner tellement plus, en termes d'angoisse et d'effroi, que n'importe quelle chose qu'on pourrait avoir en face de nous, et ça le réalisateur l'a bien compris. Il prend un malin plaisir à dévoiler d'abord une ombre, une patte, puis une main griffue, tant de petits éléments qui nous permettent d'imaginer la créature. Et, quand vient enfin le moment d'apercevoir entièrement l'extraterrestre, la tension est à son comble. Cette scène, électrisée par les cris des enfants amassés autour de la fenêtre, est l'une des meilleures, tous films confondus. "Signes" est un modèle de maîtrise du suspense. Sur un vaste terrain appartenant à l'Université agricole de Delaware Valley, le réalisateur et son équipe ont créé l'environnement parfait pour ce film, au milieu duquel ils ont construit une imposante maison américaine, qui a une place si importante dans le film qu'on pourrait presque la considérer comme un personnage à part entière. Toute cette ambiance anxiogène est renforcée par une excellente bande originale, capable de nous donner des frissons par la récurrence d'un simple motif à trois notes.

Enfin, dans "Signes", chaque détail a son importance. De l'asthme de Morgan, au dégoût de Bo pour l'eau, en passant par la courte carrière de Merrill comme joueur de baseball, chaque élément servira dans l'affrontement final contre l'extraterrestre. Dans cette scène mémorable, qui débute par un reflet inoubliable dans la télévision, se ressent encore une fois le talent indéniable de Night Shyamalan. Celui-ci use de tactiques filmiques intéressantes pour nous montrer le combat, sans trop dévoiler l'apparence de l'extraterrestre, afin de conserver, jusqu'au bout, une part de mystère.

Ma note : 18/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents