Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itinéraire d'une cinéphile

Bienvenue sur mon site de critiques de films et de séries en tous genres. Bonne visite !


Still Alice

Publié par Coralie sur 12 Mai 2015, 19:48pm

Catégories : #Séries - Drame

Still Alice

Sortie : 18 mars 2015

Vu en : version originale sous-titrée

Ma critique : Adapté du bestseller "L'envol du papillon", écrit par Lisa Genova, "Still Alice" est un drame poignant qui aborde le thème délicat de la maladie d'Alzheimer, à travers le parcours du combattant d'Alice Howland. Que faire lorsqu'on a passé notre vie à se construire une solide culture générale, une carrière dans l'enseignement, et que tout se dérobe peu à peu sous nos pieds ? Doucement mais sûrement, l'ouragan Alzheimer emporte tout sur son passage. La professeure d'université renommée souffre d'abord de légers trous de mémoire, puis elle perd progressivement ses repères spatio-temporels, jusqu'à ne plus être que l'ombre d'elle-même. Même complètement démunie et dépourvue de ses moyens, est-elle toujours Alice ? À cette question centrale, exposée dans le titre du film, on est tenté de répondre par l'affirmative car Alice continue de vivre à la travers les yeux de ses proches, qui n'ont pas oublié celle qu'elle était.

Still Alice

Le potentiel émotionnel de cette histoire est entièrement exploité. D'une part, grâce à une réalisation efficace tout en pudeur et simplicité. Notons, cependant, que le temps qui passe n'est pas toujours bien retranscrit, si bien qu'on se sent parfois aussi perdu qu'Alice. Peut-être était-ce l'effet escompté, mais cela demeure gênant. D'autre part, grâce à un casting extraordinaire. Julianne Moore excelle dans le rôle principal. Tantôt sûre d'elle, tantôt fébrile, elle parvient à nous émouvoir à chaque stade de sa maladie. Le scénario, et les scènes mémorables qu'il recèle, lui permettent de nous dévoiler sa large palette d'émotions. Les seconds rôles parviennent également à nous toucher, chacun à leur manière. Alec Baldwin est parfait en mari aimant, patient et attentif. Quant à Kristen Stewart, elle crève tout simplement l'écran. Cette attitude rebelle, derrière laquelle se cache une grande tendresse, lui va à ravir.

Still Alice

La descente aux enfers progressive d'Alice, devant laquelle on se sent terriblement impuissant, est bouleversante. On s'identifie à elle, mais aussi à ses proches. Comment aurions-nous réagi face à une perte, chaque jour plus importante, de notre mémoire et de nos capacités cognitives ? Qu'aurions-nous fait pour aider un proche atteint de cette maladie incurable ? Les questions se bousculent dans notre tête et aboutissent toutes à la conclusion qu'il faut profiter de nos proches, et de chaque instant à leurs côtés que la vie nous offre.

Ma note : 18/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents